Ma vie de...

Recontre

Focus

Une grande famille

Questions-réponses

Faire le plein

de dates

de mots

d'infos

Test

Pacrours-Formation

Les stages

12/12/04

la nouvelle du jour

Début de l’article Sit irilla accum venis accumsan ut dit nim diamet amcommy nullam

Rencontre avec Jean Salmon, éleveur.

J’ai toujours voulu être agriculteur comme mon le meilleur ami de mon père ! J’aimais beaucoup les animaux, je l’accompagnais pour aller traire les vaches ou nourrir le reste de la ferme. Quand j’avais 7ans, on a eu notre premier tracteur, ça été un événement ! je voulais le conduire, mais j’étais trop petit. Ce que j’aime dans ce métier, c’est le contact avec les animaux, le plein air et surtout être dans la nature. Devenir agriculteur était pour moi une idée fixe, alors après mon bac, je suis allé dans une école agricole pendant 3 ans. En 1970, après cette formation, je me suis installé dans une exploitation voisine de celle de mes parents. J’avais 45 hectares, 12 vaches et 6 truies. Je ne fais que de l’élevage. Je me suis équipé en construisant une porcherie-maternité et un hangar pour les vaches. Aujourd’hui, je suis président de la chambre d’agriculture de la région Bretagne et vice-président national. Mon rôle est de défendre l’intérêt de mes collègues agriculteurs et de les représenter au sein de la région et du pays.
Le mot de la fin L’agriculteur moderne connaît les sciences du sol, l’agronomie, les cycles de la vie. Il doit pouvoir aussi réparer ses machines lui-même. De plus, il doit être un bon gestionnaire et un peu visionnaire pour être capable d’expérimenter de nouvelles techniques. Qualité : Etre patient et réactif pour pouvoir gérer les inattendues de la météo dont l’activité de l’exploitation dépend entièrement. Pour moi, agriculteur est un métier d’avenir car l’agriculture c’est la vie !